Ces dernières années, de nombreux Français ont opté pour une reconversion professionnelle. Si la plupart d’entre eux y pensent très sérieusement, une bonne partie a déjà fait le grand saut. Découvrez dans cet article tout ce qu’il est important de savoir sur la reconversion des Français.

Une écrasante majorité concernée par la reconversion

Lorsque la question de la reconversion professionnelle chez les Français est évoquée, on se rend compte que plus de 90 % d’entre eux sont concernés. À la suite d’une enquête menée en prélude au colloque Nouvelle vie professionnelle qui s’est tenu vers la fin de l’année 2019, un article a été rédigé sur la reconversion professionnelle en France. Il a été révélé, selon cet article, que 93 % des Français en activité interrogés ont dit avoir déjà pensé à une reconversion professionnelle. On constate à cet effet que seulement 7 % des Français actifs n’ont jamais songé à donner une autre orientation à leur vie professionnelle.

Parmi les travailleurs interrogés lors de cette enquête, plus de la moitié révèle y penser, mais n’a pas encore osé faire le grand saut. Ces derniers disent pour la plupart être freinés par le fait qu’ils ne savent pas par où débuter. Ils doivent donc être accompagnés par des professionnels. À côté, on note que 21 % sont en train de se reconvertir. Quant à ceux qui ont déjà effectué cette reconversion professionnelle, ils représentent 17 % des Français actifs interrogés lors de cette enquête.

Les motivations

À la question de savoir ce qui les pousse à vouloir se reconvertir sur le plan professionnel, les Français concernés par cette situation évoquent des raisons diverses. La raison qui revient le plus dans des témoignages est liée à l’ennui. En effet, ils prétendent s’ennuyer au poste qu’ils occupent actuellement et souhaiteraient de ce fait vivre de nouvelles expériences professionnelles, être confrontés à de nouveaux challenges, etc.

30 % d’entre eux évoquent la pression comme la raison qui les pousse à penser à un changement de profession. En raison de l’impact négatif que cette pression commence à avoir dans leur vie, ils souhaitent donc stopper leurs activités avant que les conséquences ne deviennent plus graves et irréversibles.

À côté de ceux-ci, on note qu’un peu plus de 20 % veulent se reconvertir à la suite des problèmes de santé, 10 % sont en quelque sorte contraints de le faire à cause d’un incident professionnel qui est dans la plupart des cas, un licenciement ou une restructuration. On observe que ces derniers sont dans une véritable situation d’urgence. Pour une petite partie, la reconversion professionnelle est due à des contraintes familiales. Il s’agit principalement de la naissance d’un enfant, ou le fait qu’un membre de la famille ait été affecté dans sa profession.            

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici